Assistant Familial – Famille d’Accueil

Être assistant familial, ou famille d’accueil, c’est prendre chez soi un enfant dont on s’occupe pendant une durée préétablie. Pour des raisons variées, certains enfants peuvent devoir être séparés de leurs parents pour un moment. Ils sont alors placés chez des assistants familiaux, qui s’engagent à procurer à l’enfant selon la loi « un cadre de vie chaleureux et équilibré pour leur permettre de se développer physiquement, psychiquement et affectivement ». Les enfants sont souvent issus de milieux difficiles ou venant d’une famille ou les relations sont instables, le rôle d’un assistant familial est donc de l’aider à trouver un équilibre en s’intégrant à la vie quotidienne de la famille avant qu’il soit réintégré à sa famille d’origine. C’est un métier à part entière pour lequel on reçoit un salaire, car en effet il y a beaucoup de responsabilités.

assistant familial famille d'accueil

Vous pouvez exercer le métier d’assistant familial sous la formule que vous souhaitez : pour accueillir des enfant de manière permanente donc d’une durée déterminée, ou de manière ponctuelle pour des périodes comme les vacances scolaires ou les heures creuses après l’école. Les enfants peuvent être de tout âges tant qu’ils ont moins de 21 ans, et vous pouvez accueillir de 1 à 3 enfants à la fois, selon votre agrément.

Devenir Assistant Familial

Afin de devenir assistant familial, la première étape est de remplir et d’envoyer un dossier comprenant plusieurs pièces justificatives :

  • Des extraits du casier judiciaire de toutes les personnes majeures de votre foyer
  • Un certificat médical

Vous envoyez votre dossier au Conseil General, qui va mettre généralement 4 mois pour étudier votre demander. Le président doit juger de votre aptitude à exercer ce métier, et pour se faire le conseil général se réunira autour d’une réunion d’information collective, suivie d’une enquête sociale et psychologique faite par les Services Sociaux du Conseil Général, de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) et de la Protection Maternelle Infantile (PMI). Pendant cette période, vous recevrez plusieurs visites d’assistances sociales et/ou puéricultrice qui viendront vérifier que votre logement est apte à accueillir des enfants. Vous devrez aussi avoir un entretien avec un psychologue. Plusieurs aspects de votre vie seront passés au crible :

  • Si vous maitrisez la langue française
  • Si votre logement est adéquat
  • Si vous êtes assez disponibles
  • Si vous avez des qualités de communication
  • Quel est votre mode de vie

A visiter : Quelle formation pour devenir assistant familial ?

Si le Président du conseil général donne son accord, vous recevrez alors votre agrément, valable 5 ans. Sur cet agrément sera indiqué le nombre d’enfants que vous pouvez accueillir.

assistant familial enfants

Ensuite, vous devrez suivre 2 formations

  • Une formation de 60 heures après lesquelles vous pourrez recevoir le premier enfant :

Cette formation préliminaire a plusieurs objectifs, tels que de :

  • favoriser le développement global de l’enfant
  • Sensibiliser au rôle d’assistant familial au niveau juridique etc.
  • Sensibiliser à la socialisation de l’enfant ou de l’adolescent
  • Accueillir l’enfant dans des conditions satisfaisantes selon ses besoins
  • Sensibiliser au dispositif de protection de l’enfance

C’est souvent l’employeur, une personne ou structure de droit public ou privé type conseil général ou services de placements familiaux, qui organise ce stage. Il doit se faire dans les deux mois avant l’accueil du premier enfant

  • Une formation de 240 heures étalées sur une période de 18 à 24 mois, traitant des aspects psychologiques, juridiques et bien sûr éducatifs du métier :

Vous pouvez choisir de suivre cette formation qui n’est pas nécessaire à l’accueil d’enfant, mais qui vous permettra des avantages tels que le fait que vous ne soyez plus obligé de renouveler votre agrément tous les 5 ans.

A l’issue de cette ultime formation, vous présenterez le diplôme d’Etat d’assistant familial DEAF. Vous pouvez passer cette formation sous 3 ans après votre premier contrat. La formation vise 3 domaines de compétences, et chaque domaine de formation correspond à une épreuve du diplôme pour tester l’acquisition des compétences. Il faut la moyenne à toutes les épreuves (sans compensation dans les notes) pour avoir son diplôme.

DC1 : L’accueil et l’intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil – 140 heures

  • Comment répondre aux besoins physiques de l’enfant
  • Comment intégrer l’enfant dans la famille d’accueil
  • L’examen pour cette épreuve est un entretien de 45 minutes qui traite du dossier réalisé pendant la formation par le candidat

assistant familial dc1

DC2 : L’accompagnement éducatif de l’enfant – 60 heures

  • Comment favoriser le développement global de l’enfant
  • Comment contribuer à son insertion sociale, scolaire et/ou professionnelle
  • L’examen pour cette épreuve correspond à une étude de cas d’une situation concrète de 2 heures

assistant familal dc2

DC3 : Communication professionnelle – 40 heures

  • Communiquer avec les membres de l’équipe de placement familial
  • Communiquer avec les intervenants extérieurs
  • L’examen est un oral de 30 minutes
  • Il est possible d’être dispensé d’une partie de la formation ou de toute la formation si vous pouvez justifier de formations équivalentes.

assistant familial dc3

C’est alors à vous de trouver votre employeur, qui peut être :

  • Les services sociaux du conseil général de votre secteur
  • Des associations d’aide à l’enfance
  • Des établissements médicaux

L’employeur peut donc être une personne de droit public, ou de droit privé.

A regarder aussi : Quelles motivations pour devenir assistant familial ?

Qualités requises

  • Avoir une bonne forme physique et psychique. En effet, l’enfant doit pouvoir se reposer sur vous en toutes circonstances, puisque vous êtes son gardien. Un environnement stable l’aidera aussi à retrouver son équilibre
  • L’environnement dans lequel vous vivez doit être confortable et accueillant pour l’enfant, il doit pouvoir avoir son espace à lui
  • Qualités humaines : patience, sens de l’écoute, empathie, respect, pédagogie
  • Autorité et fermeté pour permettre à l’enfant d’avoir un cadre
  • Savoir gérer les situations et conversations difficiles avec tact. Certains enfants peuvent venir de milieux difficiles, il convient donc de faire preuve de tact et favoriser un environnement sécurisé pour que l’enfant se sente à l’aise. Ne jamais porter de jugement sur la famille de l’enfant : le but est que l’enfant réintègre sa famille à terme
  • Capacités d’analyse et d’observation pour savoir évaluer les moments de crise
  • Être ouvert d’esprit et tolérant
  • Avoir le sens de l’accueil

famille d'accueil enfants

Rôle

Comme nous en avons parlé au début, vous pouvez choisir différentes modalités d’accueil selon ce que vous avez choisi sur votre agrément. Voici les options :

  • Accueil classique d’un enfant sur le long terme
  • Accueil d’observation 3-6 mois
  • Accueil d’une jeune fille mineure avec enfant
  • Accueil d’urgence de courte durée
  • Accueil d’adolescents de 12 à 21 ans.

Pas de panique, vous ne serez pas tous seuls, mais vous serez suivis d’une équipe de professionnels qui pourra vous aider si vous avez des problèmes, notamment par exemple si vous rencontrez des difficultés avec un enfant, dans ce cas il pourra être replacé.

Dans la plupart des cas, l’autorité parentale revient toujours aux parents naturels. L’assistant familial doit donc demander aux parents des autorisations scolaires par exemple.

dossier assistant familial

Voici quelques rôles de l’assistant familial :

  • Suivre la scolarité de l’enfant, vérifier que les devoirs sont faits, assister aux réunions parents-profs, etc.
  • Favoriser les relations entre l’enfant le la famille naturelle. Surtout ne jamais juger la famille d’origine, car le but est de réintégrer l’enfant à terme
  • Aider l’enfant à s’intégrer aux règles et au rythme de la vie de la famille d’accueil, et favorises la bonne entente avec les autres membres de la famille
  • Communiquer avec les professionnels de l’aide sociale (assistante sociale, psychologue, référent administratif…)
  • Veiller à la sante physique et psychique de l’enfant, lui procurer des soins si nécessaire

Puisque vous êtes déclarés à la CAF, vous bénéficiez d’avantages de différents services tels que ceux de la Sécurité Sociale, le chômage, les congés payés, etc.

Salaire

Le salaire d’un assistant familial est calculé sur la base du SMIC, en fonction du nombre d’enfants accueillis et pendant combien de temps. S’ajoutent à cela des indemnités d’entretien et d’autres majorations.

Ainsi, le salaire minimal pour un enfant est de 960 € par mois, soit 120 heures facturées au SMIC. Le salaire minimum pour l’accueil intermittent d’un enfant est de 4 heures au SMIC par jour et par enfant. Le salaire minimal pour 2 enfants est de 190 heures au SMIC, et de 260 heures au SMIC pour trois enfants.

A lire aussi : Le salaire moyen d’un assistant familial

Les indemnités d’entretien sont faites pour couvrir les frais d’hébergement, de nourriture, ou encore de sorties. N’oubliez pas de conserver les justificatifs en cas de contrôle. Ces allocations devront revenir à l’enfant et sont fixées par le conseil général.

assistant familial un métier

Les indemnités particulières correspondant à des majorations ou indemnités de type :

  • Majoration pour sujétion exceptionnelle. Est en place si l’enfant est atteint par exemple d’une maladie ou d’un handicap. En cas d’accueil permanent, on ajoute au salaire usuel 15,5 heures de smic horaire par mois et par enfant. Pour un accueil intermittent, c’est 0,5 heures de SMIC horaires par jour
  • Indemnité de suspension d’agrément : 50 heures de SMIC horaire en plus
  • Indemnité d’attente entre les accueils : 2,8 heures de smic horaire par jour
  • Indemnité de disponibilité pour l’accueil d’urgence : 2,25 heures de SMIC horaires par jour
formation petite enfance