Clicky

Devenir Atsem : suivez nos conseils !

Si vous souhaitez devenir Agent Territorial Spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) il vous faudra passer par un concours. Il existe trois voies différentes pour y accéder. La voie la plus classique est de commencer par l’obtention d’un CAP petite enfance.

Les qualités humaines nécessaires pour devenir ATSEM

Avant de vous parlez des différentes façons d’accéder au concours je vais d’abord vous parlez des qualités nécessaires pour devenir ATSEM afin que vous ayez une meilleure vision de ce métier.

  • Savoir être vigilant : Dans une certaine mesure, l’ATSEM est chargée d’assurer la sécurité des enfants, il faut donc faire preuve de vigilance et d’anticipation tout au long de la journée.
  • Savoir être patient : Les enfants en bas âge ne comprennent pas toujours tout ce qui les entourent, ce sera donc à vous faire preuve de compréhension et de patience à leur place. Cela peut paraître évident mais il faut savoir garder cela à l’esprit constamment.
  • Savoir travailler en équipe : En tant qu’ATSEM vous serez chargé d’épauler le corps enseignant, il faudra donc que vous sachiez travailler en collaboration avec lui. Il existe parfois des tensions entre enseignants et ATSEM, il vous faudra donc savoir gérer ces conflits avec recul. En général, tout se passe bien mais je préfère vous prévenir.
  • Savoir gérer les parents : Vous n’aurez pas seulement à gérer les enfants durant votre travail, les parents aussi peuvent vous mener la vie dure. Il faudra donc que vous sachiez gérer ces conflits éventuels.

Voilà pour les points négatifs qui ne sont finalement pas grand chose comparé aux positifs mais qu’il me semblait nécessaire d’être évoqués avant que vous ne vous lanciez dans l’obtention de votre diplôme.

à Voir aussi : Combien est Payée une ATSEM ?

Le travail d’ATSEM

le métier d'atsem

L’ATSEM est chargé d’aider le corps enseignant dans la gestion des enfants de maternelle. Vous serez donc charger d’accueillir les enfants, les aider à se dés-habiller et à se ré-habiller, à les assister dans leurs activités éducatives, à les aider pour aller aux toilettes et enfin la gestion de la propreté du matériel éducatif.

Vous serez par contre dispensé des activités extra-scolaire comme les fêtes de fin d’année ou les voyages scolaires. Vous pouvez cependant accompagner la classe sur la base du volontariat.

Comment devenir ATSEM

Comme je le disais plus haut, il existe trois concours différents pour devenir ATSEM, le concours externe, le concours interne et, depuis 2010, le troisième concours. Pour en savoir plus sur les détails de chaque concours, cliquez sur le lien.

Il existe des différentes formations pour vous aidez à préparer le concours d’ATSEM.

Le concours externe

C’est la voie la plus commune pour accéder au concours. Après un CAP petite enfance (ou un diplôme de qualité équivalente), vous devrez passer un examen composé d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale.

Le concours interne

Ce concours est réservé aux ATSEM ayant déjà exercer la profession (avant la réforme du métier) pendant au moins deux ans et souhaitant obtenir un diplôme en bonne et due forme.

Le troisième concours

Celui-ci est réservé aux personnes pouvant attesté de quatre ans de travail auprès de jeunes enfants dans le milieu associatif par exemple. Les anciens élus et responsables d’association y ont également accès.

Je n’ai fait ici qu’un bref récapitulatif de la façon de devenir ATSEM, si vous souhaitez plus de détails sur les différents concours et la façon de devenir ATSEM, je vous conseille la lecture de cet article dédié : comment devenir ATSEM ?

à Voir aussi : Devenir ATSEM ?

La formation d’ASTEM

Il existe différentes écoles en France permettant de préparer ce concours d’ATSEM au travers d’une formation, peu de place sont disponibles et elles sont réservées aux personnes n’étant pas déjà fonctionnaire, il s’agit principalement de lycée et d’établissements médico-social. Cela vous permet donc de maximiser vos chances de réussite au concours. Au travers de ces formations vous apprendrez donc tout ce qu’il est nécessaire pour préparer sereinement le concours d’ATSEM, tout au long de la formation vous serez préparer au travers d’exercices corrigés et de simulation en face d’un jury. Bref, c’est le meilleur moyen de réussir le concours du premier coup ! Pour en savoir plus sur la formation d’ATSEM je vous conseille d’aller jeter un oeil à mon article dédié : la formation d’ATSEM.

Comment se préparer au concours d’ATSEM ?

Comme je viens de le dire, passer par une formation d’ATSEM est le moyen le plus efficace pour réussir son concours du premier coup mais si vous n’avez pas été reçut à la formation il y a d’autres solution pour bien préparer son concours. Vous pouvez déjà vous renseigner sur les différentes épreuves du concours et vous entrainez avec les anales des années précédentes. Il existe également des formations en ligne qui sont destinées à vous aidez pour le passage du concours. Bref, si vous n’avez pas été reçut à la formation de préparation au concours, tout n’est pas perdu et vous donc tout de même vous préparez de votre côté. Encore une fois, je vous conseille la lecture de mon article dédié pour plus de détails : comment préparer son concours d’ATSEM ?

Diplôme en poche, comment trouver du travail ?

Une fois que vous avez réussis le concours d’ATSEM, il vous faudra postuler auprès de votre municipalité, vous serez ensuite proposer auprès d’écoles et il ne manquera plus que l’accord du directeur pour commencer à travailler, après un an de stage vous serez officiellement ATSEM.

Le salaire varie en fonction de votre grade et de votre ancienneté mais se situe autour des 1500 euros.

Sachez que si vous pensez à une ré-orientation professionnelle par la suite c’est tout à fait possible grâce à votre CAP petite enfance qui propose de nombreux débouchés.

La journée type d’une ATSEM

Afin de vous aider à découvrir comment ce métier se déroule au jour le jour et vous donner une idée plus précise d’en quoi il consiste avant que vous ne vous lanciez dans une formation j’ai rédiger un article “la journée type d’une ATSEM“. Cet article n’est pas exhaustif mais vise simplement à vous donner une idée du type de journée que vous passerez une fois votre diplôme en poche. Voici en résumé votre journée de travail :

  • Le matin : Accueil des enfants et des parents. Installation des enfants dans la salle de cours.
  • Après l’accueil : Préparation du matériel nécessaire aux activités du matin. Vous assistez ensuite le corps enseignant dans le bon déroulement des activités éducatives.
  • A midi : Vous êtes chargé de la surveillance des enfants dans la cours et vous les aider à manger.
  • Après-midi : Préparation et entretien du matériel pour la sieste. Assistance du corps enseignant dans la surveillance de la sieste.
  • Fin de journée : Assistance du corps enseignant pour les activité de l’après-midi. Entretien et rangement du matériel. Préparation pour les activités du lendemain matin.

Afin d’obtenir différentes vision du métier, puisque la journée peut varier d’un établissement à un autre, j’ai réunis des informations auprès d’une seconde ATSEM et j’ai donc rédigé un second article sur une journée classique d’une ATSEM que vous pouvez consulter juste là : la journée type d’une ATSEM 2.

à Voir aussi : Quelle est la Journée Type d’une ATSEM ?

L’avis d’une ATSEM après 15 ans de métier

J’ai eu la chance de pouvoir contacter une ATSEM de mon entourage pour lui demander de venir parler de son métier ici. Ainsi, vous pourrez vraiment vous faire une idée de ce qu’est son métier au quotidien, je lui ai demandé de parler tant des points forts que des désavantages de ce métier. Je vous laisse donc lire son témoignage.

Bonjour à tous. Cela va faire maintenant un peu plus de quinze ans que je suis ATSEM dans la même classe de maternelle, je vais donc vous faire un petit retour d’expérience sur la chose afin de vous faire mieux comprendre ce superbe métier. Pour commencer, je tenais à vous dire que j’adore mon métier et que je n’y renoncerai pour rien au monde même si je vais vous parlez de quelques points qui fâchent, il ne sont rien comparé aux autres choses qui me font adorer mon métier d’ATSEM.

Pour commencer, j’ai toujours aimé être au contact des enfants et c’est la première des choses qui m’a orienté vers ce métier. Je pense que c’est un bon point de départ pour vouloir travailler avec les enfants mais vous allez tout de même rapidement vous rendre compte qu’il ne suffit pas de les aimer pour savoir les encadrer. En effet, il faut tout de même savoir mettre une barrière entre vous et eux pour bien exercer votre métier et se faire respecter lorsque c’est nécessaire. Être ATSEM, ce n’est pas juste aimer les enfants, c’est aussi savoir faire les meilleurs choix pour eux même si cela ne leur plait pas forcement. Vous apprendrez différentes manières de gérer les enfants au cours de votre formation mais cela me parait être l’un des point le plus important de votre futur métier.

Ensuite, être ATSEM c’est aussi et surtout un travail d’équipe avec le reste de l’équipe d’encadrement. J’ai parfois eu à faire avec des collègues de travail avec qui cela ne passait pas très bien, il faut savoir faire avec. Le bien être et le bon développement de l’enfant passe avant tout. Vous devez donc savoir mettre votre ego de côté parfois. Travail d’équipe est aussi synonyme de confiance, généralement tout se passe bien avec vos collègues de travail et il faut alors que vous puissiez vous faire mutuellement confiance. Il faut donc que vous communiquiez entre vous afin de développer des relations de travail saines.

Viennent ensuite les relations avec les parents qui sont généralement très bonnes mais il arrive que certains parents soient exigeants/compliqués. Cette exigence est parfaitement justifiée : ils ont peur pour leur enfant et sont généralement stressés à l’idée de vous les confier pour une journée entière. En tant qu’ATSEM vous devez donc apprendre à les rassurer, ceci passe par une écoute attentive de leur discours afin de leur faire comprendre que vous avait bien saisit leurs inquiétudes et que vous savez comment y répondre.

Voici pour moi les trois points les plus importants du métier d’ATSEM: la relation avec les enfants, la relation avec le reste de l’encadrement et enfin la relation avec les parents d’élèves. C’est un métier qui peut être rapidement usant, en effet les cris des enfants, la nécessité d’être toujours alerte pour surveiller les enfants et la gestion des relations avec votre environnement peuvent vous peser. Mais à côté de ça, c’est un métier que je ne quitterai pour rien au monde et je passe la plupart de mes journées de travail le sourire aux lèvres. Les enfants savent toujours vous surprendre et c’est souvent dans le bon sens du terme. Enfin, quel bonheur de recroiser quelques années plus tard des enfants que vous avez eu en classe et de voir leur sourire. Il y a quelques petits points noirs comme dans n’importe quel métier je suppose mais je peux affirmer sans hésitations que j’adore mon métier.

Je suis ATSEM mais je veux changer de métier, quelle possibilités ?

Au bout de quelques années il peut arriver que l’on se lasse de son métier et je vous propose donc dans cette partie de nous intéresser aux autres métiers proches de celui d’atsem dans lequel vous pourriez vous reconvertir. En effet, le métier d’astem vous permet d’apprendre des compétences qui peuvent vous servir pour d’autres métiers, voici quelques exemples.

Éducatrice jeunes enfants

Pour devenir éducatrice jeunes enfants il est nécessaire de passer par un concours d’entrée puis de suivre une formation de trois ans.

Le gros de votre métier est ensuite de vous occupez d’enfants de 2 à 7 ans afin de les aider à développer leur sens de la vie en communauté, de l’hygiène et de la sécurité au travers différentes activés d’éveil, bien souvent en groupe.

Ce métier se rapproche donc de celui d’ATSEM à la différence que vous serez en charge des activités et de la façon de les conduire alors qu’en étant atsem vous êtes plus cantonné à un rôle d’assistance du corps enseignant.

Quoi qu’il sen soit, j’ai déjà rédigé un gros article regroupant toutes les informations à savoir sur ce métier que je vous conseille de lire si ce métier vous intéresse : comment devenir éducatrice jeunes enfants ?

Auxiliaire de puériculture

Le métier d’auxiliaire de puériculture nécessite que vous passiez un concours d’admission suivi d’un an de formation avant de pouvoir l’exercer. Là aussi vous aurez généralement un rôle d’assistanat d’un médecin si vous choisissez de travailler en service de maternité par exemple.

En plus de vos compétences d’atsem vous devrez développer des compétences médicales puisque vous serez charger d’effectuer des prises de sang et d’analyse de bilan de santé. C’est donc une voie différente de celle d’atsem à proprement parler mais cela peut faire un bon changement si vous commencez justement à vous lasser de votre métier.

Là encore, j’ai rédigé un gros article qui récapitule toutes les informations à connaitre sur le métier d’auxiliaire de puériculture : comment devenir auxiliaire de puériculture ?