Auxiliaire de puériculture : comment le devenir ?

En maternité ou crèches, dans les établissements hospitaliers ou encore dans les centres de protection maternelle et infantiles (les PMI), l’auxiliaire de puériculture travaille le plus souvent au sein d’une équipe pluri-professionnelle pour accueillir, donner des soins et veiller à l’intégration sociale et au bien-être des jeunes enfants, qu’ils soient bien portants ou non (maladies, handicaps, …).

Devenir auxiliaire de puériculture

Cette carrière sanitaire et sociale en contact direct avec les jeunes enfants demande d’avoir une véritable passion pour les enfants et le monde de l’enfance. D’autres qualités importantes sont également nécessaires pour devenir auxiliaire de puériculture, comme savoir faire preuve de responsabilités et du plus grand des sérieux, de douceur et de patience auprès des enfants, ainsi que d’attention et de compréhension. Réactivité et vigilance sont également indispensables dans ce métier et vont de paire avec une bonne condition physique et psychologique. Des aptitudes relationnelles fortes sont aussi nécessaires pour être un bon auxiliaire de puériculture.

A lire aussi : les meilleurs écoles pour devenir auxiliaire de puériculture

Le diplôme auxiliaire de puériculture

Pour devenir auxiliaire de puériculture, il faut obtenir un diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP). Une soixantaine d’établissements publics en France préparent à ce diplôme avec une formation spécialisée. L’entrée se fait sur concours et il faut avoir au minimum dix sept ans pour se présenter.

Aucun diplôme n’est demandé, mais la réussite de trois épreuves de sélection est déterminante pour l’admission au concours (deux épreuves écrites et une épreuve orale). Par ailleurs, certains diplômes et formations dans les domaines sanitaires et sociales dispensent de plusieurs épreuves d’admission, voire même donnent l’admissibilité d’office. Cependant, la sélection se fait alors sur dossier et après un entretien avec le jury.

La formation se compose ensuite d’une partie d’enseignements théoriques et cliniques, qui se fait dans un Institut de Formation d’Auxiliaire de Puériculture (IFAP) ou dans une École spécialisée, et d’une partie pratique avec un stage de formation de vingt quatre semaines.

Enfin, j’ai rédigé un gros dossier sur le métier d’auxiliaire de puériculture qui devrait vous donnez toutes les informations nécessaires pour bien connaitre le métier : comment devenir auxiliaire de puériculture ?