Devenir éducatrice jeunes enfants, les étapes à suivre

L’éducatrice jeune enfant (l’éducateur jeune enfant existe aussi mais ne représente que 3% de la profession) est chargé de l’éducation d’enfants entre 0 et 7 ans. Elle peut exercer son métier dans différentes structures, tant public que privé comme les crèches, les garderies, les centres de loisir…

Les qualités requises pour devenir éducatrice jeune enfant

Comme dans tout travail avec les enfants, il faut un bon contact avec eux mais cela est loin d’être suffisant. Voici quelques qualités nécessaire :

  • L’éducatrice jeune enfant doit savoir faire preuve d’autorité et de compréhension à la fois, vous devez être le guide de l’enfant tout en lui laissant assez d’espace pour faire ses propres choix.
  • Patiente et anticipation : les enfants sont parfois compliqué à gérer et cela sera à vous de savoir faire preuve de patiente et trouver les bons moyens pour leur faire comprendre ce qui en vas pas. Vous êtes également chargé de leur sécurité et devez donc faire preuve d’anticipation.
  • Sens relationnel : vous travaillerez en collaboration avec d’autres acteurs de la petite enfance comme des ATSEM ou des titulaires du CAP petite enfance et devrez donc savoir travailler en équipe avec eux. Vous serez aussi en contact avec les parents des jeunes enfants.

Si vous vous retrouvez dans ces quelques qualités, vous ferez sûrement une excellente éducatrice de jeunes enfants.

Le métier d’éducatrice jeunes enfants

jeunes enfants

En tant qu’éducatrice de jeune enfant, vous accompagnerez et guiderez les enfants dans leur apprentissage des règles sociales, de sécurité et d’hygiène. Vous serez donc chargé, au travers de jeux éducatif de stimuler leur curiosité afin de participer à leur éveil.

Vous serez aussi chargé d’apprendre aux enfants la vie en société au quotidien.Vous devrez donc faire preuve de compréhension et de recul afin de guider au mieux les jeunes enfants. Vous devrez aussi aider les parents à trouver les meilleures solutions éducatives en fonction de leur enfant.

Comment devenir éducatrice jeunes enfants ?

Vous devez obtenir votre diplôme d’état d’éducateur jeunes enfants qui s’obtient via une école de formation spécialisé.

Ces écoles spécialisés recrutent sur certains critères, vous pouvez donc y prétendre si :

Vous devrez donc passer tout d’abord par un concours d’entrée en école de formation suivi de trois ans de formation dans un centre de formation agrée. Pour en savoir plus sur le concours d’éducatrice jeunes enfants, suivez le lien.

La formation éducatrice jeunes enfants

La formation d’éducatrice jeunes enfants se prépare en trois ans dans un établissement spécialisé. En tous, vous suivrez 1500 heures de cours théorique durant ces trois années. Durant votre formation, vous apprendrez des connaissances théoriques en cours mais vous devrez également appliquer ces connaissances en pratique au travers de stages. A la fin de votre formation, vous devrez passer un concours qui confirmera que vous avez bien acquis toutes les compétences nécessaires pour exercer votre métier. Pour en savoir plus sur la formation en elle-même, je vous conseille la lecture de mon article dédié : la formation d’éducatrice jeunes enfants.

Le concours d’éducatrice jeunes enfants

A la fin de vos trois années d’apprentissage, vous devrez donc passer le concours d’éducatrice jeunes enfants afin de valider vos connaissances et de débuter à exercer votre métier. Ce concours est accessible à toute personne ayant plus de 18 ans et ayant suivie la formation adéquate. Le concours se divise en deux parties : l’une destinées à vous tester sur vos connaissances générales (Français, Histoire…) et l’autre plus spécialisé sur le métier d’éducatrice jeunes enfants. Vous devrez également passer un entretien à l’oral avec un professionnel du domaine qui se chargera de vérifier vos connaissances et vos motivations. Enfin, vous devrez passer un entretien avec un psychologue qui vérifia votre équilibre, votre maturité et vos capacité d’adaptation. Si vous réussissez le concours, vous serez officiellement éducatrice jeunes enfants. Pour en savoir plus sur le concours en lui-même, je vous conseille la lecture de mon article dédié : le concours éducatrice jeunes enfants.

La VAE éducatrice jeunes enfants

La VAE ou validation des acquis d’expérience vous permets, sans suivre de formation, d’obtenir votre diplôme si vous pouvez justifier d’une expérience de plus de trois ans dans une activité en lien avec le métier d’éducatrice jeunes enfants. Vous devrez ensuite passer un entretien avec un jury qui se chargera de vérifier vos connaissances et qui pourra ensuite décider de vous décerner le diplôme d’EJE. Mais il est aussi possible de valider partiellement cet entretien, il faudra ensuite que vous validiez les parties manquantes dans les cinq ans à venir. Encore une fois, si vous souhaitez connaître tous les détails je vous renvoie vers mon article dédié : la VAE éducatrice jeunes enfants.

Les écoles dispensant la formation d’éducatrice jeunes enfants

Il existe une trentaine d’établissements spécialisés qui dispense une formation d’éducatrice jeunes enfants. La pluspart se trouvent en région Parisienne mais vous pouvez en trouver dans à peu près toutes les grandes villes de France. Quel que soit l’école que vous choisirez, la formation restera la même bien qu’il existe de petites différences entre chaque écoles. L’accès à ses écoles se fait par voie de concours et il y a moins de place disponibles que de candidat chaque année. Bref, si vous souhaitez plus de détail, je vous conseille d’aller jeter un œil à mon article dédié : les écoles pour devenir éducatrice jeunes enfants.

Les débouchés pour une éducatrice jeunes enfants

Après quelques années d’expérience l’éducatrice jeunes enfants peut prendre la responsabilité d’un centre de loisir ou d’autres structures d’accueil de jeunes enfants. Vous serez alors chargé de la gestion du personnel et du bon fonctionnement de la structure et serez donc moins en contact direct avec les enfants.

Où exercer le métier ?

Une fois votre diplôme en poche, vous vous retrouverez sur le marché du travail et pourrez donc directement commencer à travailler. Plusieurs options s’offrent alors à vous : vous pouvez faire le choix de travailler dans le public ou bien dans le privé, sachez que dans les deux cas les salaires sont approximativement les mêmes. Quoi qu’il arrive vous travaillerez donc avec des enfants âgés de 0 à 7 ans. La plupart du temps vous serez un renfort de l’équipe éducative déjà en place.

Concrètement, vous exercerez votre métier dans des jardins d’enfant, des haltes-garderies ou encore des centres de loisirs.

Les missions de l’éducatrice jeunes enfants sous forme de journée type

Je vais maintenant vous présenter les principales missions d’une éducatrice jeunes enfants sous la forme d’une journée type. Cette journée type n’est bien évidemment qu’une idée de se à quoi pourra ressembler votre journée, vos missions pouvant varier en fonction de l’établissement où vous exercez et de ses besoins.

  • Accueil des enfants : Vous accueilles les enfants au début de la journée, c’est souvent un moment stressants pour les enfants, surtout les premières fois. Vous devrez donc les rassurer et les aider à bien s’intégrer.
  • Accueil des parents : On y pense parfois pas mais les parents ont aussi besoin d’être rassurés. Certains sont d’ailleurs parfois très stressés à l’idée de laisser leurs enfants toute la journée. Il faut donc leur expliquer comment va se dérouler la journée de leur enfant.
  • Animer les activités d’éveil : Durant toute la journée vous serez chargés de l’encadrement des activités d’éveil. Vous veillerez donc à ce qu’aucun enfant ne soit laisser de côté et à ce qu’ils soient tous en totale sécurité.
  • Gérer l’hygiène des enfants : Tout au long de votre journée vous devrez aider les enfants et leur apprendre les règles d’hygiène. Vous les accompagnerez donc aux toilettes et leur apprendrez à bien se laver les mains par exemple.
  • La gestion de certaines tâches administratives : Cela varie beaucoup d’un établissement à l’autre mais vous pourrez être chargé de petites tâches administratives.
  • Le retour des parents : A la fin de la journée, vous êtes chargé de faire la transition entre l’établissement et le domicile des enfants. C’est aussi le moment de discuter avec les parents, leur expliquer comment c’est déroulé la journée et de comment s’est comporté leur enfant.
  • Assurer la fermeture de l’établissement : Vous êtes chargé de préparer le matériel éducatif pour le lendemain. Une fois tout les enfants partis, vous devrez assurer la fermeture de l’établissement.

Voilà, vous devriez maintenant avoir une idée plus précise de ce qu’est le métier d’éducatrice jeunes enfants. Comme je l’ai déjà expliqué, il existe pas mal de variations d’un établissement à un autre mais je trouvé tout de même intéressant de vous donnez un aperçut de votre (peut être) futur métier.

Les points négatifs du métier

Je pense que je me dois de vous parlez également des points négatifs de ce métier, ils ne représentent au final pas grand chose comparer à toutes celles positives mais il me semble important que je vous en parle.

  • Pour commencer, c’est un métier qui demande beaucoup d’implication personnelle. Vous vous retrouverez parfois face à des situations compliquées face auxquels vous devrez savoir prendre de la distance pour prendre les meilleures décisions possibles pour les enfants. Rappelez-vous que votre devoir et de faire tout ce qu’il est possible de faire dans le bien de l’enfant, même si cela passe parfois par des décisions que l’enfant ne semble pas apprécié.
  • La relation avec vos autres collègues : le métier d’éducatrice jeunes enfants se fait en collaboration avec l’équipe d’encadrement. Encore une fois vous devrez donc parfois surpasser certains problèmes relationnels avec vos collègues afin que les enfants n’en souffre pas. Il est assez rare de tomber sur des collègues avec qui le courant ne passe pas mais cela arrive. Il est parfois conseillé de changer de lieu de travail si le courant ne passe vraiment pas.
  • La relation avec les parents : en règle général tout se passe bien avec les parents mais il arrivent que certains soit plus exigeants, plus inquiets que d’autres. Vous devez alors faire un effort de compréhension et se mettre à leur place : ils vous confient un enfant, parfois pour la première fois sans savoir parfaitement comment tout va se passer, ils sont donc inquiets. Vous devrez alors tenter de les rassurés et apaiser leur craintes éventuelles.

Comme je vous l’ai dit, vous ne rencontrerez pas souvent ces points négatifs mais ils existent. Si vous devez y faire face un jour il vaut mieux avoir été prévenu afin de savoir comment y répondre.

Les points positifs du métier d’éducatrice jeunes enfants

Après les points négatifs, je me sens obligé de mettre en avant les points positifs de ce métier pour contrebalancer. Voici donc selon moi les aspects que je préfère dans ce métier :

  • Le contact avec les enfants et leur épanouissement : C’est pour moi la plus grande fierté de ce métier ! Voir les enfants grandir et s’épanouir, en partie grâce à vous, est quelque chose dont je ne me lasserai jamais. Je reste toujours étonné par certains enfants même après plus de 10 ans de carrière. J’adore également recroiser d’anciens enfants et voir comment ils ont grandit. Bref, je me sent vraiment utile dans mon métier d’éducatrice pour jeunes enfants.
  • Le travail en équipe : je vous disait plus haut que cela pouvait être un point négatif mais la plupart du temps c’est plus un point fort. En effet, lorsque vous avez de bonnes relations avec vos collègues et que vous vous faites confiance vous pouvez vous entraider. Une fois que vous connaissez bien vos collègues, votre métier est vraiment plus simple et agréable.
  • La reconnaissance des parents : Encore une fois c’est un point que j’ai cité dans les aspects négatifs du métier mais qui peut aussi être un aspect très positif ! Lorsque vous arrivez à rassurer les parents et à leur prouvé que vous vous occupez au mieux de leurs enfants, ils vous le rendent très bien. J’ai fait des rencontres durant mon métier qui perdurent toujours, même des années après que leur enfants ne soient plus sous ma responsabilité.

Les reconversions possibles en tant qu’éducatrice jeunes enfants

Je vais maintenant vous parlez dans ce paragraphe des reconversions possibles, je trouve qu’il est toujours intéressant de savoir qu’il est possible de changer de voix au bout de quelques années si vous avez l’impression d’avoir fait le tour du métier.

Auxiliaire de puériculture

Le métier d’auxiliaire de puériculture se rapproche du métier d’éducatrice jeunes enfant avec une compétence médicale supplémentaire, à part cette différence les deux métiers sont assez proches l’un de l’autre.

Si vous souhaitez vous reconvertir en auxiliaire de puériculture il vous faudra passer un concours d’entrée dans un établissement spécialisé puis suivre une formation d’un an, à partir de là il ne vous restera plus qu’à trouver un poste.

Pour vous donnez une idée de ce qu’est le métier concrètement je vais prendre l’exemple d’une journée en service de maternité mais vous pouvez également exercer le métier en crèche, dans des centres de protection maternel ou encore en hôpital.

Début de matinée : Vous êtes chargé de vérifier les dossiers des bébés présents dans le service, la courbe de poids ainsi que la vérification qu’il n’y a eu aucun problème particulier pendant la nuit.

Une fois ces vérifications effectuées, vous devez préparer les bilans sanguins pour le médecin ainsi que les injections d’antibiotiques.

Le reste de la journée est dédié à l’accompagnement des parents, vous aurez souvent en face de vous de jeunes parents, votre rôle est donc de leur transmettre votre savoir afin de répondre à leurs interrogations. Enfin, il arrive souvent que vous ayez à effectuer des séances de massages pour les nouveaux nés ainsi que des démonstrations d’allaitement pour les jeunes parents.

Si c’est un métier qui vous intéresse je vous recommande la lecture de mon article dédié : devenir auxiliaire de puériculture.

Devenir ATSEM

Le métier d’atsem est assez proche de celui d’éducatrice jeunes enfants à la différence que vous dépendez directement du corps enseignant. Vous êtes donc plus charger de la préparation du matériel et de la surveillance des enfants de maternelle en théorie. En pratique, les ATSEMs jouent généralement un rôle plus important puisqu’elles aident et conseille les enseignants.

Le métier d’astem est sinon très similaire à celui d’éducatrice jeunes enfants, vous êtes chargé d’apprendre aux enfants les règles de société, d’hygiène et de sécurité ainsi que du dialogue avec les parents.

Pour plus d’informations sur le métier d’atsem je vous conseille mon gros article Comment devenir ATSEM ?