Quelles sont les meilleures écoles de puériculture

En France métropolitaine et dans les DOM-TOM, il existe environ cent trente établissements, écoles et Instituts de formation, qui préparent au concours en vue de l’obtention du diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP). Une soixantaine sont des établissement publics.

Privée ou public ?

Qu’ils soient publics ou privés, ces établissements sont tous agrégés par l’État et dispensent un programme identique en enseignant les mêmes matières.

Il existe actuellement douze écoles de puériculture en métropole et dans les Dom-Tom : deux sont situées à Lille, une à Caen, une à Angers, Nantes et Dijon, une se trouve à Montpellier et une autre en banlieue parisienne, une autre encore à Mayotte, à Saint-Denis et enfin une à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Ces écoles peuvent présenter des frais d’inscription et de scolarité parfois assez élevés, mais elles offrent de bons résultats pour le diplôme d’auxiliaire de puériculture. C’est le cas par exemple de l’école régionale de Dijon ou de l’école départementale de Versailles.

A lire aussi : vous souhaitez devenir auxiliaire de puériculture ?

Les écoles pour devenir auxiliaire de puériculture

Certaines écoles de formation en puériculture sont également couplées à des Instituts de formation. Ces établissement se retrouvent un peu partout en France dans les grandes villes telles que Orléans, Tours, Rouen, Reims, Paris, Strasbourg, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Grenoble, Toulouse ou encore Nîmes et Lyon. La plupart demandent des frais de scolarité et d’inscription, parfois élevés eux aussi, mais qui réduisent le nombre d’inscrits par promotion. C’est le cas par exemple à Orléans, qui présente cependant de bons résultats à l’obtention du diplôme d’auxiliaire de puériculture.

A lire aussi : la VAE auxiliaire de puériculture

Les Instituts de formation au diplôme d’auxiliaire de puériculture (IFAP) sont les plus nombreux en métropole et se trouvent dans la majorité des grandes villes, de Paris à Rennes en passant par Lyon et Marseille. Beaucoup de ces établissements sont cependant situés en région parisienne, comme l’IFAP de Bullion ou celui de Brune, deux des plus connus. C’est par ailleurs, l’IFAP de Brune qui forme chaque année le plus d’auxiliaires de puériculture en région parisienne.

Pour finir, j’ai rédigé un gros dossier qui rassemble toutes les informations indispensables pour devenir auxiliaire de puériculture que je vous conseille donc de lire afin de tout savoir sur ce métier.