Le Salaire Moyen d’un Assistant Familial en 2018

L’assistant familial est une personne qui accueille chez elle/lui un enfant séparé de sa famille par les services sociaux, pour une durée préétablie. Son rôle est d’intégrer l’enfant à sa vie familiale tout en veillant à la poursuite de sa scolarité et en servant de soutient moral.

assistant familial salaire

C’est un véritable métier auquel on accède après avoir suivi une formation, et avoir obtenu un diplôme d’état Assistant familial. Un assistant familial peut accueillir jusqu’à trois enfants, qui ont moins de 21 ans. N’hésitez pas à lire notre page Assistant Familial Dossier afin d’avoir toutes les informations utiles sur le sujet.

Pour chaque enfant, on établit un contrat d’accueil ainsi qu’un contrat de travail. Il existe deux types de placements :

  • Ponctuel, qui se déroule pendant des périodes comme les vacances scolaires
  • Permanent, d’une durée déterminée

Certaines conditions et qualités sont requises pour exercer le travail d’assistant familial. Par exemple, il faut être en bonne santé soi-même, puisque l’un de ses rôles premiers est d’aider l’enfant à retrouver son équilibre. Il faut avoir des qualités humaines pour exercer ce métier, comme de la générosité et de la patience, mais aussi de l’autorité. Il faut que le logement soit un environnement accueillant et bien entretenu. Certains enfants que l’assistant familial reçoit auront subits des souffrances physiques ou morales, il faut donc savoir faire preuve de pédagogie, de douceur et de qualités de communication pour mettre l’enfant à l’aise.

A lire : Quelle formation pour devenir assistant familial ?

Pour devenir assistant familial, il faut premièrement déposer une demande à la PMI (protection Maternelle et Infantile) de son secteur. Cette demande sera un dossier que vous aurez constitué, puis vous devrez passer un entretien. Si vous passez cette épreuve, vous recevrez alors un agrément, accordé par le président du Conseil Général de votre secteur. Sur cet agrément devra figurer le nombre d’enfants que vous pouvez accueillir chez vous, 3 au maximum. Puis, vous devrez suivre un stage d’une durée de 60 heures.

Vous pouvez choisir de suivre une formation de 240 heures réparties sur 18 ou 24 mois qui permet de passer un DEAF (Diplôme d’État d’assistant familiat). Il n’est pas nécessaire de passer ce diplôme pour exercer le métier d’assistant familial, mais vous devez le passer pour continuer à exercer.

assistant familial deaf

Une fois que vous avez le droit d’exercer le métier d’assistant familial, il vous faudra faire des démarches pour trouver des associations habilitées, qui seront à même de vous confier ou non des enfants. Un assistant familial peut être employé par une personne de droit public ou par une personne de droit privé, mais dans les deux cas les rémunérations sont les mêmes.

Le salaire brut mensuel d’un assistant familial qui débute est d’environ 960 €. En effet, cela correspond au salaire minimal pour un enfant (ce qui est le maximum que l’on vous confiera au début à la fois) de 120 heures facturées au SMIC. Le salaire minimal pour un accueil intermittent est de 4 heures SMIC par jour et par enfant. Peuvent s’ajouter à cela des majorations de salaire, pour sujétions exceptionnelles en accueil continu ou intermittent par exemple. Ainsi, le salaire brut minimal est de 120 heures au SMIC pour un enfant, 190 heures au SMIC pour deux enfant, et 260 heures au SMIC pour trois enfants.

A visiter également : Quelles motivations pour devenir assistant familial ?

En plus de cela, l’assistant familial touche une indemnité d’entretien minimal les jours où l’enfant est avec lui pour couvrir les frais de nourriture, d’hébergement, pour les loisirs, etc. Vous devez garder les justificatifs de ces dépenses en cas de contrôle. Ainsi, au total l’assistant familial au 1er février 2018 touchait au minimum 1498,50 € environ.

formation petite enfance