Quelles Motivations pour Devenir Assistant Familial ?

Etre assistant familial, c’est accepter de prendre en charge des enfants dans le cadre de la protection de l’enfance, ou pour des raisons médico-légales. C’est ce qu’on appelle plus couramment « famille d’accueil », dont le rôle est de gérer la vie quotidienne de l’enfant en terme de repas d’hygiène, de loisirs, ou de sécurité. Les assistants familiaux sont une sorte de « nounou » à temps plein, et de nombreuses responsabilités incombent à ce rôle. Nous vous conseillons de visiter notre dossier Assistant Familial afin de retrouver toutes les informations nécessaire sur le sujet.

devenir famille d'accueil

On devient d’abord assistant familial par vocation. Il faut aimer être en contact avec les enfants et pouvoir accueillir les enfants dans les meilleures conditions possibles. C’est souvent des expériences professionnelles dans le cadre de travail auprès des enfants qui pousse à faire ce métier. Ou alors, avoir été en contact avec le milieu peut conduire à vouloir faire partie du système.

L’assistant familial doit pouvoir assurer certains rôles :

  • Il doit aider l’enfant à s’intégrer au règles et au rythme de vie de la famille d’accueil, pour qu’il trouve son équilibre
  • Il doit suivre sa scolarité, vérifier les devoirs, assister aux réunions parents-professeurs, etc.
  • Il est responsable de la santé de l’enfant, et doit lui procurer l’accès à des soins médicaux si nécessaire
  • Il favorise les relations entre l’enfant et sa famille d’origine, selon les modalités du contrat d’accueil. L’objectif est de réintégrer l’enfant dans sa famille biologique.
  • Il est en communication avec les professionnels de l’aide sociale tels que assistante social, réfèrent administratif, ou encore psychologue.
  • Si l’assistant social a une famille ou d’autres enfants à charge, il devra favoriser la bonne entente et le bon accueil de tous les membres.

A consulter : Le salaire moyen d’un assistant familial en 2018

Il faut avoir certaines qualités pour remplir au mieux son rôle d’assistant familial, notamment :

  • Les qualités humaines sont primordiales pour ce métier qui nécessite de l’autorité et de la fermeté, mais aussi un sens de la patience et de l’écoute. Il faut pouvoir communiquer avec l’enfant en faisant preuve de tact et de pédagogie. Parfois les enfants accueillis ont été victimes de souffrances physiques ou morales, il faut donc pouvoir remplir son rôle de gardien
  • Il faut avoir une certaine capacité d’analyse et d’observation
  • Il faut avoir un bon équilibre psychique, pour pouvoir favoriser celui de l’enfant
  • Il faut être disponible et à l’écoute
  • Il faut être ouvert d’esprit et tolérant
  • Il faut avoir le sens de l’accueil

Pour pouvoir exercer ce métier, il faut recevoir l’agrément du président du Conseil General de votre secteur sur demande manuscrite. Les conditions favorables à l’approbation reposent sur la régularité de votre situation, mais aussi si vous avez ou non un casier judiciaire, et votre état de santé. Il veillera à ce que votre logement et foyer soient adéquats pour accueillir un enfant et lui apporter un soutient physique, intellectuel et affectif.

A regarder également : Quelle formation pour devenir assistant familial ?

Un assistant familial travail à domicile, les dimanches et les jours féries, à temps complet ou partiel, selon ce que vous avez indiquez dans votre demande d’approbation. Vous pouvez choisir d’accueillir de manière non permanente des enfants et des adolescents par exemple, de 7 h a 20 h pendant la journée, ou pendant les heures creuses de l’enfant.

En ce qui concerne les avantages du métier, puisque vous êtes déclarés à la CAF, vous bénéficiez des services de la Sécurité Sociale, du chômage, des congés payés, etc. Vous serez aussi soutenu par une équipe de professionnels de l’aide sociale à l’enfance.

formation petite enfance