Clicky

Tout savoir sur le concours d’auxiliaire de puériculture

Le concours d’auxiliaire de puériculture donne accès à la formation du même nom qui permet ensuite d’obtenir le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (le DEAP) et de travailler en tant que tel.

Le concours d’auxiliaire de puériculture

Ce concours est ouvert à toutes les personnes de plus de dix sept ans. Aucun diplôme particulier n’est demandé, mais la réussite de trois épreuves de sélection est déterminante pour l’admission au concours (deux épreuves écrites d’admissibilité et une épreuve orale d’admission).

L’épreuve d’admissibilité écrite se divise en plusieurs parties avec une évaluation de culture générale en lien avec le secteur sanitaire et social, une série de dix questions pour évaluer les savoirs en mathématiques et biologie humaine, et un test pour mesurer les capacités d’attention, de logique et d’organisation.

A lire aussi : la formation d’auxiliaire de puériculture

La réussite de la partie écrite d’admissibilité amène à l’épreuve orale d’admission. Elle se compose de deux parties sous forme d’un entretien avec un jury : d’abord la présentation d’un exposé sur un thème du domaine sanitaire et social suivit de questions, puis une discussion avec le jury sur les connaissances et l’intérêt porté au métier d’auxiliaire de puériculture pour évaluer la motivation du candidat.

A savoir que les titulaires des bacs pro ASSP (accompagnement, soins et services à la personne) et SAPAT (services aux personnes et aux territoires) ou d’un diplôme du secteur sanitaire de niveau V (comme le CAP petite enfance) sont directement admissibles au concours, mais la sélection se fait alors sur dossier et après l’entretien avec le jury.

A lire aussi : les meilleures écoles pour devenir auxiliaire de puériculture

Quant aux titulaires d’un diplôme de niveau Bac ou BEP/CAP dans le secteur sanitaire et social, et pour les élèves ayant fait une première année en école d’infirmier, ils sont dispensés de l’épreuve écrite d’admission, mais doivent passer l’examen oral.

Être admis au concours est la première étape pour ensuite suivre la formation d’auxiliaire de puériculture et valider le diplôme d’État.

Pour plus de lisibilité j’ai rédigé un gros dossier sur comment devenir auxiliaire de puériculture rassemblant toutes les informations à connaitre.